> FR > FORCE MILITAIRE >

FORCE MILITAIRE


La Force militaire de l’ONUCI est composée actuellement d’environ 3000 hommes et femmes représentant plus de 46 pays.

Dans le cadre de la Résolution 2284 (2016) du Conseil de sécurité des Nations Unis prévoyant la fin de la Mission au 30 juin 2017, une réduction progressive portera l’effectif de la Force à environ 2000 militaires partir du 1er septembre 2016.

Les principaux contingents proviennent du Niger, du Sénégal et du Togo .

La Force militaire de l’ONUCI peut intervenir sur l’ensemble du territoire national ivoirien. Elle est commandée par un État-major basé à Abidjan. La Force militaire de l’ONUCI est composée en majorité d’unités de maintien de la paix chargées d’assurer un environnement sécurisé nécessaire à la protection des civils. La Force appuie également le Gouvernement de la Côte d’Ivoire dans la sécurisation de l’ensemble du pays.

La Force militaire de l’ONUCI contribue au maintien de l’ordre et à l’application de la loi et cela, en étroite collaboration avec les autres composantes de l’ONUCI, les forces militaires et de sécurité ivoiriennes, l’administration et les autorités traditionnelles en Côte d’Ivoire.

Outre les contingents déployés et l’Etat-Major de la Force, d’autres unités de Casques bleus apportent leur soutien à la Force militaire de l’ONUCI. Ainsi :

-  Près de cent cinquante (150) observateurs militaires sont répartis par équipes autonomes dans neuf (9) sites au niveau des localités les plus importantes de la Côte d’Ivoire. Ils sont notamment chargés de renseigner sur la situation sécuritaire et sociale sur le terrain ;

-  Une compagnie du génie égyptienne met en place les infrastructures indispensables au déploiement des troupes et réalise occasionnellement des travaux d’aménagement des routes et pistes au profit du réseau routier de la Côte d’Ivoire ;

-  Une équipe composée de militaires spécialistes de la sécurité rapprochée, participe à la protection des diverses personnalités telles la Représentante spéciale du Secrétaire général ou le Général Commandant la Force et son adjoint ;

-  La Force militaire de l’ONUCI dispose, par ailleurs, de deux unités aériennes dotées d’hélicoptères pour le transport aérien, les évacuations sanitaires, ainsi que pour l’appui aérien des unités sur le terrain ;

-  Deux hôpitaux militaires, à Abidjan et à Daloa, disposent de capacités d’évacuation et de soins au profit des Casques bleus. Leurs compétences sont régulièrement mises au profit des populations (soins médicaux, vaccinations, médecine d’urgence).

Activités humanitaires

En plus des missions à caractère opérationnel, les forces onusiennes en Côte d’Ivoire participent à des activités humanitaires au profit des populations.

Ainsi, dans le courant de l’année 2015-2016, huit projets à effet immédiat (Programme à impact rapide, en anglais Quick Impact Project ou QIP) sur le quotidien des populations ont été réalisés avec succès à Abidjan-Zuenoula-Brobo-Gagnoa-Duekoue-Soubre-Man. Ces projets, appuyés par la Force de l’ONUCI, comprennent entre autres, la réhabilitation d’écoles primaires, la réfection de librairies et dispensaires, ainsi que le forage de puits.

Par ce type de réalisations concrètes, la Force de l’ONUCI veut maintenir la confiance acquise auprès de la population et encourager la société ivoirienne à emprunter la route de la paix. C’est dans cette même intention que les moyens dont dispose la Force et ceux propres à chaque contingent, sont chaque fois mis à contribution pour assurer à la population environ 100 consultations gratuites médicales par jour, et la distribution journalière de 10.000 litres d’eau potable.

Rôle de la Force dans le processus de paix en Côte d’Ivoire

La Force militaire de l’ONUCI s’occupe principalement d’appuyer la mise en œuvre du processus de paix initié par l’Accord Politique de Ouagadougou (APO) signé le 4 mars 2007, d’aider le Gouvernement dans le processus de restructuration des forces de sécurité ivoiriennes. La dernière Résolution 2284 adoptée le 26 avril 2016, à l’instar des résolutions précédentes, confirme les missions imparties à l’ONUCI qui sont globalement :
- Participer à la sécurisation des personnes et des biens sur l’ensemble du territoire ivoirien et en particulier, à la protection des personnes sous danger imminent, sans porter préjudice à la responsabilité première des autorités ivoiriennes.
- Participer à la sécurisation des personnes et des biens sur l’ensemble du territoire ivoirien et en particulier, à la protection des personnes sous danger imminent, sans porter préjudice à la responsabilité première des autorités ivoiriennes ;
- Faire face aux menaces sécuritaires et défis frontaliers. Dans la limite de l’autorité dont elle dispose, de ses capacités et de sa zone de déploiement, elle aide l’autorité nationale à stabiliser la situation sécuritaire ;
- Contribuer à la sécurité des personnes, des installations et des équipements des Nations Unies en Côte d’Ivoire ;
- Participer aux efforts de reconstruction et de réforme des institutions sécuritaires ;
- Porter assistance au respect, aux enquêtes et aux investigations sur les violations des droits de l’Homme ;
- Appui à l’aide humanitaire.


AFFICHES DE PRESENTATION

Affiche-MPIO.jpg

Affiche-MPIO2.jpg


A LIRE AUSSI...



    0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ...


    Les pompiers du Bataillon nigérien maitrisent un feu à Gagnoa

    Le 6 janvier 2016, le Bataillon nigérien à Gagnoa a été informé par la Police locale qu’un feu s’était déclaré au centre-ville, dans un atelier de menuiserie.

    >>> Lire

    Participation de la Force au tournoi de la Fraternite

    Une équipe du Bataillon-21 du Benin a représenté la Force de l’ONUCI à un tournoi de football pour la cohésion et la fraternité organisé le 19 décembre 2015 par la Fédération des enfant des militaires des FRCI sous l’égide du ministère des sports.

    >>> Lire

    Extinction d’un incendie à Zuenoula par le Contingent bangladeshi de l’ONUCI

    Le 8 décembre 2015, aux environs de 2h du matin, un incendie s’est déclenché dans une boutique, à Zuenouola, une ville du centre-ouest de la Côte d’Ivoire, située dans la région de la Marahoué. Aussitôt informée par la Police locale, une patrouille du Bataillon bangladeshi de l’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI) s’est portée sur les lieux. Le feu s’étant, répandu rapidement, avait déjà brulé six boutiques.

    >>> Lire

    La Force de l’ONUCI participe au marathon d’Abidjan

    Le dimanche 15 novembre 2015, les militaires de l’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI) venus des différents contingents et de l’état-major de la Force onusienne, ont pris part au marathon d’Abidjan.

    >>> Lire

    Accident mortel d’un camion de la Force de l’ONUCI sur la route de Man

    Le mercredi 11 novembre 2015, aux environs de 16h15, un camion du Bataillon marocain de l’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI), en provenance de Danane, s’est renversé suite à une défaillance technique, alors qu’il transportait sous escorte, des tentes du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (UNHCR) destinés aux populations du village de Neko, près de Lakota.

    >>> Lire

    L’ONUCI porte secours aux blessés d’un accident sur l’axe Abidjan-Divo

    Les Casques bleus de l’ONUCI basés à Divo, à 177 km d’Abidjan, ont secouru, le lundi 16 mars 2015, une quarantaine de victimes d’un grave accident de la circulation.

    >>> Lire

    La Représentante spéciale échange avec le nouveau Commandant de la Force française

    Visite de courtoisie du nouveau Commandant de la Force Française en Côte d’Ivoire, le Colonel Ludovic Pinon, à la Représentante spéciale, Aichatou Mindaoudou,​

    >>> Lire

    Décès de six Casques bleus de l’ONUCI

    Abidjan, le 4 février 2015… L’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI) a le regret d’annoncer le décès de six militaires égyptiens, survenu le mardi 3 février 2015, dans un accident routier sur l’axe Yamoussoukro-Abidjan.

    >>> Lire

    Décès de trois Casques bleus de l’ONUCI

    Abidjan, le 4 février 2015… L’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI) a le regret d’annoncer le décès de trois militaires marocains, survenu le 27 janvier 2015, à la suite d’un accident de la circulation à 5 kilomètres de Guiglo.

    >>> Lire

    Les forces de l’ONUCI prennent part à l’opération de sécurisation pendant la période des fêtes de fin d’année

    Depuis le 23 décembre 2014 et ce jusqu’au 02 janvier 2015, la Force de l’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI) et la Police des Nations Unies (UNPOL) accompagnent la Police, la Gendarmerie nationale et les Forces Républicaines de Côte d’Ivoire (FRCI), dans « l’Opération Mirador » destinée à renforcer la sécurité et la tranquillité des populations pendant la période des fêtes de fin d’année.

    >>> Lire